Presqu'île du Cap-Ferret

Cap-Ferret

Avec Maria Luz Sanz, l’art est une auberge espagnole

Peinture, sculpture, création de luminaires, collections de vêtements et autres textiles… Pour Maria Luz Sanz, l’art est un vaste champ qu’elle ne se lasse pas d’explorer et de défricher.

C’est depuis son atelier de Lège Cap-Ferret, où elle est installée depuis plus de 10 ans, que l’artiste réalise des aquarelles chatoyantes qu’elle agrémente de collages. Multi-technique, Maria Luz Sanz a su au fil des ans développer un style qui lui est propre qu’elle décline avec talent via différents supports. La peinture mais aussi les créations textiles.

C’est ainsi que son univers haut en couleurs se retrouve au cœur d’une collection de vêtements – qu’elle fabrique de A à Z, du dessin à la couture – et présentée le 24 juillet dernier à Cap Sittelle, au Cap-Ferret (1). Mais aussi sur des coussins, des sacs et autres pochettes. Ou encore des appliques!

En parallèle, la plasticienne réalise d’impressionnantes sculptures en fil de fer (visages expressifs, têtes d’animaux ou de poissons, phrases symboliques…) qu’elle soude elle-même à l’arc. Ce petit bout de femme au charmant accent espagnol ne semble jamais se lasser de s’attaquer à de nouveaux supports ou à tester de nouvelles techniques. Pour notre plus grand plaisir!

 

Pour découvrir son univers poétique et coloré, rendez-vous jusqu’au 16 août à la mairie annexe du Pyla (ouvert tous les jours de 10h30 à 13h et de 16h30 à 20h, nocturne le 14 août jusqu’à 22h) ou à son atelier de Lège, où elle reçoit sur rendez-vous (tel : 06.32.35.43.16.). Un petit aperçu de son travail ici.

(1) Elle y exposera de nouveau du 5 au 20 septembre 2015, vernissage le 5 à 18h.

Location à Claouey : La Cabane de Lautrec

la cabane de Lautrec

Location à Claouey : la cabane de Lautrec.

 

A la recherche d’une location à Claouey ? La Cabane de Lautrec c’est le style cabane de pêcheur avec tout le confort d’une maison. Cette maison en bois est située dans le village de Claouey, à 15 minutes du Cap-Ferret. Elle est à proximité de nombreux commerces mais à l’abri du bruit de la route.

Les locations se font du samedi au samedi en juillet et août. Il est possible de louer à la nuitée le restant de l’année.

La Cabane de Lautrec, d’une superficie d’environ 50 m2, bénéficie d’une chambre, d’un salon
(couchage supplémentaire pour deux personnes), d’une cuisine, d’un coin salle à manger
et d’une salle de bain refaite en 2017, avec douche à l’italienne toute neuve.
L’isolation est refaite à neuf pour un plus grand confort été comme hiver.
Cette location à Claouey est aussi entièrement équipée. La vaisselle est fournie. Le linge de maison est fourni en option.
A l’extérieur, sa façade est bardée de bois à la manière des cabanes ostréicoles.

Son emplacement dans un jardin de 500 m2 commun à deux maisons (séparation avec des claustras) offre un site champêtre pour se ressourcer. Salon de jardin, barbecue et transats sont à disposition, tout comme des vélos et une table de ping-pong. Il est possible de se garer dans le jardin.

Les deux plages de Claouey (dont la plage de Bertic avec le club Mickey pour les enfants) sont à cinq minutes à pied, tout comme le port, l’endroit incontournable du village avec ses cabanes ostréicoles.
Les plages océanes sont à 10 minutes en voiture ou accessibles en vélo.

 

 

Location à Claouey : TARIFS

A la semaine : juillet / août : 1000 € ; avril à juin + septembre : 500 € ;
octobre à mars : 400 €.

A la nuit (sauf juillet et août).
Avril à juin + septembre : 85 € la nuit ; octobre à mars : 68 € la nuit.

Linge en option : + 50€.

Disponibilités et réservations

Contacts et renseignements

 

 

POUR REJOINDRE CLAOUEY

En voiture : depuis la rocade de Bordeaux… Sortie 10, direction Martignas, Lège-Cap-Ferret.

 

En train : gare de Bordeaux Saint-Jean où des bus (ligne 601) rejoignent les villages de la Presqu’île tout au long de la journée.

En avion : aéroport de Bordeaux-Mérignac depuis lequel le réseau TCB permet de rallier le centre de Mérignac où récupérer le bus 601 pour Lège-Cap-Ferret.

 

 

Le Ferret : de La Pointe au phare

vue du phare vignette

Depuis le haut du phare : une vue imprenable sur le Ferret.

Impossible d’évoquer la Presqu’île sans parler du Cap-Ferret, ou plutôt « Le Ferret », ainsi qu’on l’appelle ici. C’est au bout de la langue de la Presqu’île qu’il se découvre avec deux sites majeurs à parcourir : le phare et La Pointe.

Le phare vignette

Facile d’accès, il suffit de suivre les panneaux « le phare », en arrivant au Cap-Ferret.

Le phare, c’est 258 marches et 57 m de hauteur pour un panorama unique qui en met plein la vue englobant le Bassin d’Arcachon – dune du Pilat incluse – jusqu’à l’océan Atlantique.

vue du phare dune du pyla vignette

Vue sur la dune du Pilat.

Outre le phare en lui-même (qui bénéficie pour lui seul d’un site web très complet), une exposition sur l’histoire du phare – et des phares en général – est à découvrir sur place, ainsi qu’un blockhaus mis à jour après 60 ans enseveli sous le sable.

expo phare du cap-ferret vignette

Une exposition complète la visite du phare du Cap-Ferret.

blockhaus du phare vignette

Le blockhaus du phare récemment mis à jour.

 

A voir également absolument lorsqu’on se rend au Ferret : La Pointe, cette plage ponctuée de bunkers datant de la Seconde Guerre Mondiale. Une sorte de Land Art au milieu des flots pour ces derniers vestiges de la présence allemande sur ces côtes.

blockhaus à la pointe vignette

Les bunkers sur la plage de La Pointe.

 

la pointe du cap-ferret vignette

La plage de La Pointe.

Pour conclure, je vous conseille d’aller faire un tour sur le débarcadère entouré de parcs à huîtres, en face duquel il est possible de faire une pause gourmande, à l’Escale ou au Pinasse Café, par exemple.

cap-ferret parcs à huîtres vignette

Les parcs à huîtres, au pied du débarcadère.

plage du cap-ferret vignette

Vue depuis les cafés bordant la plage.

 

De Claouey au Ferret, en vélo

vélo vignette

Le vélo, une manière originale de rallier Claouey au Cap-Ferret.

Si vous venez en location sur la Presqu’île et que vous aimez faire du vélo, vous êtes ici dans un site pour le moins privilégié. Il est en effet possible de rallier le Cap-Ferret depuis Claouey en toute sécurité, grâce à plus de 50 km de pistes cyclables.

Le long du Bassin et des pins, ou à travers les villages ostréicoles et leurs jolies cabanes de pêcheurs… le cyclotourisme prend ici tout son sens… Et s’avère bien pratique lors des bouchons estivaux !

Il est possible de télécharger la carte des pistes cyclables sur le site de la municipalité de Lège Cap-Ferret. Elle est aussi disponible à l’office de tourisme de Claouey.

Les marées, à Claouey comme à Arcachon

La carte des marées dans le Bassin d'Arcachon

Sur cette carte « maison » des marées dans le Bassin, on perçoit la situation particulière de Claouey.

Comme le montre le graphique, nous avons la chance, à Claouey, d’être « calé » sur l’heure de la marée d’Arcachon, plus précisément celle de la jetée d’Eyrac. Il s’agit, en effet, de la marée de référence pour le Bassin.

Le fait de n’avoir, à Claouey, aucune minute à rajouter ou à retrancher est un véritable luxe. Mais pourquoi ? Cela est dû au fait que l’onde de marée met du temps à rentrer dans le Bassin et varie en fonction de la topologie. Par exemple, au Cap-Ferret, la marée arrive plus vite qu’à Arcachon. Il faut donc retrancher une trentaine de minutes par rapport aux horaires de marées de la jetée d’Eyrac.

Ce décalage appelé « établissement d’un port » (Sources « Tout savoir sur les marées », d’Odile Guérin, aux éditions Ouest-France) est illustré dans le graphique situé ci-dessus.

Serge Corbice : l’âme du Bassin

serge corbice

Serge Corbice expose au Cap-Ferret.

Depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours entendu parler de Serge Corbice. Il traîne ses pinceaux depuis plus de trente ans sur les plages. Sa maîtrise de l’art pictural lui a donné une notoriété considérable. Sa vision du Bassin est presque un monopole tant sa présence est intrinsèquement liée à la vie d’ici.

Qui n’a pas rêvé d’avoir une de ses toiles ? On les retrouve partout. Plus qu’une mode, c’est une véritable institution et je crois sincèrement qu’il le mérite. Je suis allé voir sa dernière présentation de ses œuvres et je dois dire que c’est impressionnant. Il arrive à donner cette impression de bien être que l’on ressent quand on traîne sur l’eau, ou les pieds sur le tatch. Le vol des mouettes, l’île aux oiseaux, le départ d’une pinasse le matin sur une mer d’huile… tant de souvenir qui sont ici retranscrits avec une force incroyable.

Personnellement, Monet m’a donné un autre regard sur le monde et Serge Corbice m’a fait comprendre pourquoi je suis autant attaché à ce petit coin de terre.

Pour l’anecdote, je l’avais oublié mais nous sommes issus de la même famille. « Bouscarrut ? Mais ma mère s’appelait Bouscarrut. Ma famille était autour de Castelnaud-du-Médoc. Oui c’est ça », m’a-t-il rappelé. Il y a de quoi être fier non?

Vous pouvez voir ses œuvres à l’Atelier Galerie, 3 rue des Rossignols au Cap-Ferret. Téléphone : 05 56 03 75 43 ou 06 10 25 76 12.

Entre Bassin et océan

arcachon presquile

Claouey, petit coin de paradis sur la Presqu’île de Lège Cap-Ferret.

C’est un endroit paradisiaque bien connu des Bordelais. Le Cap-Ferret est coincé entre le Bassin d’Arcachon et l’océan Atlantique.

Claouey se trouve alimenté par le chenal d’Arès. La morphologie en courbe donne une vue panoramique remarquable sur le Bassin d’Arcachon.