Claouey

Presqu'île du Cap-Ferret

Comme Mathurin, ne t’occupe de rien !

maturin

Mathurin, mon arrière-grand-père, était pêcheur à Arcachon.

Voici la photo de mon arrière-grand-père. Un pêcheur du Bassin, à Arcachon.

Comme disait mon arrière-grand-mère qui était fort dynamique : « Fais comme Mathurin, ne t’occupe de rien ».

Apparemment, à part la pêche, il n’avait pas beaucoup de préoccupations…

Rue Toulouse-Lautrec : les Gardères

mamie

Mon arrière-grand-mère, ma mère et mon oncle à Claouey.

Voici les souvenirs d’une famille de Claouey. Le mieux est de présenter les protagonistes depuis leur arrivée. Mon arrière-grand-mère habitait de l’autre côté, à Arcachon.

Sur la photo, elle est avec ma mère (Monique Baret – Bouscarrut née Gardères) et mon oncle (Raymond Gardères).

A vous de jouer : l’art-récup’ du Bassin

art recup

un peu d’imagination et hop !

Avec un peu d’imagination, les créations ne manquent pas. En se promenant sur le Bassin, ou mieux, sur les plages de l’océan avant le grand nettoyage de début de saison, les matériaux sont à vos pieds.

Bois flottés, filets de pêcheurs aux couleurs vives, algues… A vous de jouer !

Serge Corbice : l’âme du Bassin

serge corbice

Serge Corbice expose au Cap-Ferret.

Depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours entendu parler de Serge Corbice. Il traîne ses pinceaux depuis plus de trente ans sur les plages. Sa maîtrise de l’art pictural lui a donné une notoriété considérable. Sa vision du Bassin est presque un monopole tant sa présence est intrinsèquement liée à la vie d’ici.

Qui n’a pas rêvé d’avoir une de ses toiles ? On les retrouve partout. Plus qu’une mode, c’est une véritable institution et je crois sincèrement qu’il le mérite. Je suis allé voir sa dernière présentation de ses œuvres et je dois dire que c’est impressionnant. Il arrive à donner cette impression de bien être que l’on ressent quand on traîne sur l’eau, ou les pieds sur le tatch. Le vol des mouettes, l’île aux oiseaux, le départ d’une pinasse le matin sur une mer d’huile… tant de souvenir qui sont ici retranscrits avec une force incroyable.

Personnellement, Monet m’a donné un autre regard sur le monde et Serge Corbice m’a fait comprendre pourquoi je suis autant attaché à ce petit coin de terre.

Pour l’anecdote, je l’avais oublié mais nous sommes issus de la même famille. « Bouscarrut ? Mais ma mère s’appelait Bouscarrut. Ma famille était autour de Castelnaud-du-Médoc. Oui c’est ça », m’a-t-il rappelé. Il y a de quoi être fier non?

Vous pouvez voir ses œuvres à l’Atelier Galerie, 3 rue des Rossignols au Cap-Ferret. Téléphone : 05 56 03 75 43 ou 06 10 25 76 12.

Un lieu d’inspiration

art du bassin

Claouey par Jean-Pierre Bouscarrut.

Gauguin aimait la Polynésie, Monet c’était Giverny… Le Bassin d’Arcachon a aussi ses artistes comme Serge Corbice, certainement le plus connu.

Quand on est devant un site aussi exceptionnel, l’inspiration ne manque pas. Vous trouverez ici tout ce qui touche au Bassin. Les artistes mais aussi les petits trucs que chacun peut faire avec quelques bouts de bois récupérés sur la plage.

Voici en entrée une toile de mon père (Jean-Pierre Bouscarrut) représentant le port de Claouey, l’hiver, il y a bien longtemps, avant la construction de la cale à bateaux.

Bassin d'Arcachon Jean Marais

« Cabane à Piquey », huile sur bois de Jean Marais (DR. Source www.bassindarcachon.com)

Jacques Sargos, historien, éditeur et expert en art a consacré un très bel ouvrage – richement documenté – à l’influence du Bassin dans le domaine pictural: « Le Bassin d’Arcachon, paradis des peintres (1820-1950 », aux éditions L’Horizon chimérique. On y apprend – force documentation à l’appui – que la Presqu’île fut notamment le repère de Jean Cocteau. Le poète se rendit en effet plusieurs étés à Piquey, avec le romancier Raymond Radiguet, puis avec Jean Marais, qui peignit le village de fort jolie façon.

De l’autre côté du Bassin, Édouard Manet peignit plusieurs scènes arcachonnaises ainsi que Louis Valtat, qui séjourna à Arcachon. Ce dernier y réalisa de nombreuses œuvres très colorées annonçant le fauvisme qui allait exploser quelques années plus tard. Un autre « Fauve », André Lhote – également cubiste – y puisa une belle inspiration ainsi que sur la Presqu’île et notamment à Claouey… Citons encore Pierre Bonnard et le Bordelais Albert Marquet, dont des représentations d’Arcachon sont exposées au musée des Beaux Arts de Bordeaux, tandis que Toulouse-Lautrec venait régulièrement sur le Bassin se baigner et faire de la voile.

Mais bien sûr, outre ces maîtres, ce sont surtout les peintres locaux et bordelais qui saisirent l’opportunité d’une telle proximité avec ce véritable paradis pictural.

edouard manet interieur à arcachon

Édouard Manet, « Intérieur à Arcachon ». (DR)

L’habitat : un style typique

claouey habitat

L’habitat sur le Bassin d’Arcachon.

Lorsque l’on se promène dans les rues de Claouey, et bien sûr sur l’ensemble du Bassin, les découvertes ne manque pas en matière d’architecture.

Souvent créées avant la guerre ou juste après, les villas possèdent un cachet particulièrement séduisant.

A découvrir absolument.

Entre Bassin et océan

arcachon presquile

Claouey, petit coin de paradis sur la Presqu’île de Lège Cap-Ferret.

C’est un endroit paradisiaque bien connu des Bordelais. Le Cap-Ferret est coincé entre le Bassin d’Arcachon et l’océan Atlantique.

Claouey se trouve alimenté par le chenal d’Arès. La morphologie en courbe donne une vue panoramique remarquable sur le Bassin d’Arcachon.